Comment faire un business plan efficace en 2024 ?

Étape parfois ignorée à tort et pourtant indispensable à la bonne marche de la réalisation de votre projet, le business plan, aussi appelé plan d’affaires, vous permet de tracer l’avenir afin de mettre en lumière les différents obstacles qui pourraient se dresser devant vous.

En effet, plus l’avenir est incertain et plus il faut chercher à le prévoir! C’est d’autant plus vrai lorsque l’on sait que bon nombre de TPE, PME et micro-entrepreneur (auto-entrepreneur) mettent la clé sous la porte dans les deux ans qui suivent leur création.

Dans cette article, nous allons voir pourquoi et comment faire un business efficace et percutant.

    document individu

    Guide ultime pour le chef d’entreprise

    Ce document va donc animer votre idée de business et va évaluer ses chances de réussite.

    C’est d’abord un outil de communication pour vous même. En effet, le business plan fait office de GPS pour l’entrepreneur. Il détermine un chemin précis à suivre et une destination à atteindre. Tout au long de son parcours, le business plan est capable d’identifier les pièges et les obstacles. C’est un document vivant qui vous permettra, en cas d’écart significatif, de réagir rapidement pour corriger une tendance négative. Par exemple, l’écart entre les ventes prévues et réalisées vous amènera à vous interroger puis à prendre des mesures correctrices. En effet, afin d’augmenter le volume des ventes, vous pourriez changer de fournisseurs pour réduire les coûts et ainsi baisser votre prix de vente. Vous pourriez aussi miser sur un site internet performant optimisé Seo (visible sur les moteurs de recherche comme GOOGLE) pour attirer plus de clients, contacter les journaux locaux pour vous faire connaitre, pratiquer une promotion temporaire etc…

    option, validé

    Réducteur de risques

    Faire un business plan va vous aider à réduire les risques. En effet, lors de sa conception vous allez être immergé dans votre projet, de ce fait, vous allez être en mesure de vous poser toutes les questions avant qu’elles ne se posent à vous. Les questions seront nombreuses et les réponses seront parfois approximatives, mais l’importance est de se poser les bonnes questions pour réduire au maximum les risques, vérifier la viabilité de votre projet et sa solidité financière. Afin de préparer au mieux votre projet, je ne saurais trop vous conseiller de toujours avoir un petit carnet pour y noter toutes les questions qui vous passent par la tête pour ensuite les étudier.

    individus

    Outil de communication pour convaincre votre votre banquier

    Nous avons vu précédemment que le business plan était une aide au pilotage de votre entreprise mais il a aussi pour vocation de convaincre les différents intervenants qui pourraient contribuer à l’épanouissement de votre projet. C’est un véritable outil de communication qui démontrera deux choses, votre aptitude à conduire votre entreprise vers la réussite et sa viabilité. Que vous cherchiez un financement (banques, sociétés spécialisées dans le capital risque, etc.), un financement en leasing, de nouveaux associés ou collaborateurs, un business plan vous sera demandé.

    checklist

    Quelles sont les étapes à suivre pour élaborer un business plan ?

    Le point de départ de tout projet c’est l‘idée !

    En effet, il n’y a pas de projet sans idée quelle soit nouvelle ou déjà présente sur le marché. Cette idée doit ensuite faire l’objet d’une étude de marché afin d’évaluer sa faisabilité.

    Une fois l’idée validée par l’étude de marché, vous allez pouvoir réfléchir au statut juridique le plus approprié à votre activité et commencer à travailler sur votre business plan. Voici en résumé les étapes que vous devez suivre :

    • L’idée
    • L’étude de marché
    • Choix du statut juridique
    • Le business plan sans l’executive summary
    • L’executive summary
    liste

    Comment faire un business plan efficace et que contient-il ?

    Avant toute chose, il est nécessaire de soigner sa présentation afin de susciter l’intérêt de votre lecteur. Le document doit contenir un sommaire et des pages numérotées afin de faciliter la recherche d’informations.

    De plus, il est impératif d’adapter son dossier en fonction du lecteur. En effet, la communication avec votre banquier et votre futur associé ne sera pas la même. Le mieux, est de se mettre à la place du public visé afin de mieux adapter son discours.

    La plupart du temps, le business plan contient entre 20 et 30 pages (hors annexes). Toutes les pièces justificatives seront mises en annexes afin de ne pas alourdir le dossier. N’oubliez pas de citer vos sources pour que le lecteur puisse trouver l’origine de l’information. (Exemple : vous souhaitez ouvrir une entreprise d’aide à la personne, vous affirmez que le vieillissement de la population se poursuit, vous pouvez citer le site www.insee.fr afin d’appuyer vos dires). Justifiez vos chiffres et vos affirmations par des sources fiables pour être crédible et convaincant.

    Voici à titre indicatif comment vous pouvez présenter votre business plan.

    Ce modèle reprend les différentes parties qui devront être traitées et l’ordre dans lequel les placer dans votre business plan tout en sachant qu’il n’y a pas de formalités strictes.

    fleche jaune

    La page de couverture

    Sur la page de couverture, vous devez y faire figurer le nom de votre entreprise, sa date de création, le numéro de SIREN et le code APE. Vous devez aussi renseigner, le nom du dirigeant, l’adresse où est immatriculée la société, l’adresse du site internet si vous en avez une et la date du document.

    La société

    Dans cette partie, vous devez parler du statut juridique choisi pour votre entreprise, nommer les dirigeants, associés, actionnaires, donner le montant du capital, le nombre de part etc…

    Présentez l’équipe en détaillant leurs fonctions, leurs diplômes, qualifications etc…

    Le résumé aussi appelé « Executive summary »

    L’executive summary est un condensé de votre business plan. C’est en quelque sorte une invitation à poursuivre la lecture de votre projet, c’est pour cela que vous devez apporter le plus grand soin pour séduire et capter l’attention de votre lecteur.

    Dans cette partie, vous devez présenter votre activité principale, votre offre, le marché ciblé, les chiffres clés et faire votre demande (exemple : demande d’un prêt bancaire de 10 000 euros).

    Les produits et services

    Ici, vous devez décrire précisément les produits et services que vous allez vendre.

    L’étude de marché

    L’étude de marché  valide ou non la faisabilité de votre projet.

    Dans cette partie de votre business plan vous devez parler du marché, de l’offre, de la demande et faire le point sur la réglementation afin d’identifier les contraintes qui pourraient se mettre en travers de votre route. Votre étude de marché s’effectue généralement en 3 phases :

    • L’étude documentaire
    • L’étude qualitative
    • L’étude quantitative

    La stratégie

    Dans cette partie de votre business plan, expliquez de quelle façon vous comptez acquérir des parts de marché.

    Pour cela, définissez votre mix-marketing c’est-à-dire les 4P du marketing, en parlant de votre politique produit, prix, distribution et communication. Définissez également votre stratégie à moyen terme. Vous pouvez également présenter votre équipe au lieu de la décrire dans la partie « La société » car l’équipe peut aussi être considérée comme un élément stratégique de votre business plan.

    La stratégie est une étape cruciale pour vous permettre d’atteindre vos objectifs qu’ils soient à court, moyen ou long terme.

    Le plan financier

    Le plan financier est un ensemble de tableaux et de chiffres ayant pour objectif de convaincre vos associés et partenaires du succès de votre idée.

    Elle permet de garantir la réussite totale de votre affaire, d’émettre et de vérifier les hypothèses financières de prospérité sur 3 ou 5 ans.

    Votre partie financière est l’une des parties les plus importantes de votre business plan. Elle contient les principaux tableaux financiers permettant d’évaluer la rentabilité et surtout la faisabilité de votre projet. Cette partie est le lieu par excellence où vous allez montrer la connaissance parfaite de votre idée sur le plan strictement financier.

    Les annexes

    Attention à ne pas mettre trop de choses qui pourraient alourdir le dossier dans cette partie. En effet, mettez les éléments essentiels qui apporteront du poid à votre dossier comme par exemple votre CV, votre étude de marché complète, certains tableaux financiers établis mois par mois, un brevet, etc…

    Pour résumer (Gardez à l’esprit qu’il n’existe pas de plan type idéal) :

      • La page de couverture
      • Le résumé aussi appelé « Executive summary »
      • La société
      • Produits et services
      • L’étude de marché
      • La stratégie
      • Le plan financier
      • Les annexes

    En résumé

    Le business plan aussi appelé plan d’affaire est nécéssaire :

    Pour soi-même, se rassurer et mettre en lumière les différentes étapes de son projet

    • Création d’entreprise
    • Achat ou revente d’une entreprise
    • Demande d’un crédit ou d’un financement en Leasing
    • Planification de croissance
    • Recherches d’associés ou de collaborateurs

    Le business plan arme ultime du chef d’entreprise pour affronter le présent et le futur

    Outil de communication contenant en moyenne 20 à 30 pages (hors annexes) comportant différentes parties qui devront chacune être traitées. Le business plan doit vous ressembler, vous représenter c’est pourquoi il est important que vous soyez l’acteur principal et non un simple spectateur. Vous pouvez léguer une partie à un expert, mais vous devrez rester informé autant que faire se peut afin d’en comprendre les tenants et les aboutissants.

    Une fois votre business plan terminé, il ne vous reste plus qu’à le présenter. Nous avons rédigé un article complet sur le sujet « Comment présenter son business plan oralement à un organisme prêteur ?« qui va vous permettre d’être prêt et serein lors de votre entretien.