Comment créer simplement un business plan food truck

Le business plan est un document fondateur de votre food truck.

Son élaboration, chiffres à l’appui, atteste de la viabilité de votre projet et de sa capacité à générer des bénéfices. Vous vous appuyez sur ce support pour convaincre vos interlocuteurs et partenaires. Il vous permet ainsi d’obtenir un financement par une banque, ainsi que d’autres investisseurs. Il vous est aussi utile au quotidien pour veiller à l’évolution de l’activité de votre entreprise. Voici comment procéder pour rédiger le business plan de votre futur food truck.

checklist

Les démarches en amont de la création du food truck

Le préambule de votre business plan food truck est un résumé de votre projet. Vous décrivez votre activité en l’ancrant dans la réalité du marché. Ceci implique de prouver qu’il existe une demande de la part du consommateur à laquelle vous allez répondre. Vous allez pour cela citer quelques chiffres clés extraits de votre étude de marché. Vous annoncez également vos besoins financiers pour vous lancer.

Par ailleurs, vous devez prouver la faisabilité de votre projet sur un plan purement administratif. En effet, l’implantation de ce type de commerce nécessite des autorisations diverses. Vous devez prouver que vous êtes habilité à stationner et à travailler dans de bonnes conditions. Il vous faut pour cela être en parfaite conformité avec la législation.

Outre l’étude de marché qui apparaît plus tard dans votre business plan food truck, vous devez rassurer vos investisseurs potentiels concernant les autorisations et démarches obligatoires pour ouvrir votre food truck.

L’autorisation nécessaire pour chaque emplacement

Vous devez contacter les mairies des communes (ou la préfecture dont elles dépendent) où vous souhaitez stationner, afin d’obtenir leur autorisation.

Si votre offre contient des produits d’origine animale

Vous devez effectuer une déclaration de manipulation de denrées alimentaires d’origine animale auprès de la DDPP (Direction Départementale en charge de la Protection des Populations).

Si vous vendez des boissons alcoolisées

Vous devez détenir une licence correspondant aux boissons que vous proposez sur votre carte.

L’habilitation de votre véhicule

L’achat de votre véhicule est inclus dans les investissements de votre business plan. Pour évaluer son coût, vous devez vous renseigner sur les normes applicables en matière d’hygiène et de sécurité. N’oubliez pas de prévoir le coût de l’assurance.

La formation sur l’hygiène et les règles de sécurité

Le food truck est soumis aux mêmes règlements que les professionnels de l’alimentaire et la restauration. Vous devez suivre une formation spécifique, auprès d’un organisme agréé. Vous en êtes dispensé si vous justifiez d’au moins trois ans d’expérience professionnelle dans le secteur alimentaire en qualité de responsable ou si vous détenez un diplôme de niveau V figurant dans l’arrêté du 25 novembre 2011.

Le nom commercial du food truck

Il est impératif de citer le nom commercial de votre food truck dans votre business plan. Or, vous ne pouvez pas choisir n’importe quelle dénomination, mais devez vous assurer de sa disponibilité auprès de l’INPI (Institut National de la Propriété Industrielle).

Une fois le nom arrêté, vous devez vous-même déposer votre marque.

La carte de commerçant ambulant

Lorsque vous exercez en dehors de la commune de domiciliation de votre entreprise, vous devez obligatoirement présenter une carte de commerçant ambulant. Sa demande s’effectue auprès du centre de formalités des entreprises dont vous dépendez.

rédiger business plan

La rédaction du business plan food truck

La rédaction du business plan contient plusieurs chapitres qui passent en revue chaque détail de votre projet.

La société

Présentez votre société, son statut juridique, sa structure et son actionnariat.

Précisez la composition de votre équipe si vous ne travaillez pas seul et définissez votre champ d’action et répertoriant les emplacements pour lesquels vous disposez d’une autorisation.

Les produits et services

Cette rubrique vous permet de décrire dans le détail l’offre culinaire que vous proposez. Il est important de présenter des menus alléchants, ainsi que les offres commerciales que vous comptez mettre en place pour attirer les chalands (formules, cartes de fidélité, etc.).

Vous esquissez ainsi votre stratégie commerciale sur laquelle vous revenez plus en détail ultérieurement.

L’étude de marché

L’étude de marché occupe naturellement une place primordiale dans votre business plan food truck. Elle présente l’état général du marché de la vente à emporter national et local. Mettez en avant le fait que les food trucks ont le vent en poupe en France, puis démontrez que votre périmètre d’action, ainsi que votre offre alimentaire spécifique possèdent un fort potentiel.

L’étude de marché analyse la démographie et la segmentation qui correspondent à votre zone de chalandise. Votre offre doit correspondre au type de clientèle. Vous ne proposez pas les mêmes repas dans une zone industrielle, un quartier d’affaires, un campus ou dans un petit village. Votre cible doit être précisément définie.

Mentionnez les particularités de votre région : intérêts touristiques, activités saisonnières, présence d’événements et festivals, salles de spectacle, etc.

L’importance de la concurrence

Il est sain d’avoir de la concurrence et cela prouve le potentiel de votre zone de chalandise, mais elle ne doit pas non plus se révéler trop importante. Vous devez prendre en compte les autres food trucks, mais aussi les restaurants et établissements de restauration rapide et à emporter.

La rédaction du business plan contient plusieurs chapitres qui passent en revue chaque détail de votre projet.

La société

Présentez votre société, son statut juridique, sa structure et son actionnariat.

Précisez la composition de votre équipe si vous ne travaillez pas seul et définissez votre champ d’action et répertoriant les emplacements pour lesquels vous disposez d’une autorisation.

Les produits et services

Cette rubrique vous permet de décrire dans le détail l’offre culinaire que vous proposez. Il est important de présenter des menus alléchants, ainsi que les offres commerciales que vous comptez mettre en place pour attirer les chalands (formules, cartes de fidélité, etc.).

Vous esquissez ainsi votre stratégie commerciale sur laquelle vous revenez plus en détail ultérieurement.

L’étude de marché

L’étude de marché occupe naturellement une place primordiale dans votre business plan food truck. Elle présente l’état général du marché de la vente à emporter national et local. Mettez en avant le fait que les food trucks ont le vent en poupe en France, puis démontrez que votre périmètre d’action, ainsi que votre offre alimentaire spécifique possèdent un fort potentiel.

L’étude de marché analyse la démographie et la segmentation qui correspondent à votre zone de chalandise. Votre offre doit correspondre au type de clientèle. Vous ne proposez pas les mêmes repas dans une zone industrielle, un quartier d’affaires, un campus ou dans un petit village. Votre cible doit être précisément définie.

Mentionnez les particularités de votre région : intérêts touristiques, activités saisonnières, présence d’événements et festivals, salles de spectacle, etc.

L’importance de la concurrence

Il est sain d’avoir de la concurrence et cela prouve le potentiel de votre zone de chalandise, mais elle ne doit pas non plus se révéler trop importante. Vous devez prendre en compte les autres food trucks, mais aussi les restaurants et établissements de restauration rapide et à emporter.

La stratégie commerciale, le marketing et la communication

Rappelez votre type de restauration et la clientèle que vous visez, puis développez votre stratégie commerciale, marketing et communication.

Vos prix doivent être murement réfléchis en prenant en compte un maximum de critères :

  • rentabilité en fonction du coût des matières premières et de la main-d’œuvre ;
  • cohérents avec la quantité et la qualité des plats ;
  • concordant avec les moyens financiers de votre cible ;
  • logiques par rapport à la concurrence, etc.

Reprenez dans le détail toutes les offres promotionnelles ponctuelles et permanentes :

    • menus et formules ;
    • cartes de fidélité ;
    • pour X achetés, le nième est offert ou moins cher ;
    • coupons de parrainage, etc.

    Le plan de communication

    Décrivez les actions pour vous faire connaître, que ce soit pour votre lancement ou tout au long de l’année pour prévenir de vos passages. Pensez à tous les moyens utilisés, gratuits ou payants :

    • Internet : Facebook, site Internet, page Google Business, publicité payante locale (Google Ads par exemple) etc. ;
    • publicité sur le terrain : flyers commerçants et boîtes aux lettres, affichage, etc. ;
    • partenariats pour des événements ponctuels, etc.

      Les étapes de Développement

      Établissez un calendrier avec votre date d’ouverture, puis l’évolution de votre activité, en précisant la date d’équilibre, puis les estimations de rentabilité.

      Les risques

      Lister les risques qu’encourt votre food truck assoit votre crédibilité. Cela prouve que vous n’êtes pas un utopiste, mais que vous avez sérieusement réfléchi à votre projet.

      Bien sûr, pour que cette liste vous soit favorable, vous devez opposer à chaque item une solution !

      Le bilan et le compte de résultat prévisionnel

      Le bilan et le compte de résultat prévisionnels constituent des documents denses et complexes pour quiconque est novice en matière de gestion d’entreprise. Vous devez recenser l’intégralité des dépenses et revenus en tablant sur vos futurs résultats. Ceci inclut les opérations (plan de personnel, ressources clés et fournisseurs), ainsi que le plan financier qui contient :

        • emplois et ressources ;
        • prévisionnel de ventes ;
        • structure de coûts ;
          • prévision de résultat ;
          • prévision de trésorerie ;
          • bilan prévisionnel.

            Pour la rédaction de du bilan et du compte de résultat prévisionnel, il est conseillé d’utiliser un logiciel dédié au business plan. Il vous permet d’obtenir une présentation professionnelle et surtout de ne rien oublier.

            Les annexes

            Les annexes vous servent à ajouter des documents qui valorisent votre projet, avec des photos et tableaux chiffrés. Vous y glissez notamment les échéanciers, ainsi que les prévisions des flux de trésorerie.

            Une fois votre business plan rédigé, imprimé et proprement relié, répétez votre présentation orale avant de vous présenter en rendez-vous. Faites-vous aider par une personne extérieure qui jouera le rôle de l’investisseur que vous tentez de convaincre. Elle doit vous poser toutes les questions qui lui viennent à l’esprit, afin de vous préparer à votre entretien.

            guide gratuit creation entreprise

            Guide gratuit sur
            la création d’entreprise :

            Téléchargez dès aujourd’hui notre guide complet pour démarrer votre projet avec confiance !

            Visitez le blog

             

            Des articles pour vous aider dans la construction de votre business plan, dans le choix de votre statut juridique…